Combien de planète dans notre système solaire ? A priori 9 !

Une preuve scientifique tenterait à prouver que notre système solaire posséderait une neuvième planète. Que sait-on à son sujet ?

Le petit monde de l’astronomie est en effervescence depuis que tout le monde parle de la possible existence d’une neuvième planète dans notre système solaire. Cette agitation se justifie d’autant plus qu’une preuve scientifique de son existence a été portée. Dès lors, que sait-on au sujet de cette mystérieuse planète ?

Pour commencer, il faut être clair. Pour ceux qui ne le savent pas encore, on ne parle pas de Pluton, planète qui a été un temps considérée comme étant la neuvième planète de notre système solaire avant d’être déclassée en planète naine. De fait, depuis de nombreuses années, notre système solaire ne compte que huit planètes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

La possible existence d’une neuvième planète a été mise en évidence en 2014, dans un article scientifique sur les objets les plus distants de notre système solaire. Les 13 objets observés étaient anormalement alignés que qui suggérait aux auteurs de l’étude la possible présence d’une planète. Aucune preuve véritable de l’existence de cette hypothétique 9e planète est apportée.

L’article publié cette semaine est d’un autre niveau. Il se base également sur les objets les plus distants de notre système solaire, mais seulement sur 6. Ceux-ci ont des orbites parfaitement alignées, ce qui est statistiquement pratiquement impossible vu qu’il y a seulement 0,007% de chance que cela dû au hasard.

De plus, grâce à des simulations, les auteurs de cette étude ont réussi à caractériser cette planète en démontrant qu’elle est solide, mais aussi en lui donnant son orbite. Cette fois, les preuves sont solides au sujet de l’existence de cette 9e planète dans notre système solaire. Reste maintenant à pouvoir l’observer.

Observer cette neuvième planète va s’apparenter à chercher une aiguille dans une meule de foin. Cela risque d’être long, très long, plusieurs années. Si son orbite est désormais comprise, cela n’indique en rien sa position. Selon certains spécialistes, il faudrait entre 10 et 15 ans pour la localiser. Ils estiment aussi que le télescope LSST, actuellement en construction au Chili, pourrait être un outil précieux dans cette recherche… à partir de 2022.

Une fois qu’elle sera localisée, elle pourra être baptisée et observée. Il s’agira aussi de l’étudier. Selon les astronomes, son existence est légitime. Elle serait un sous-produit de la formation des planètes géantes, des astres qui ont été envoyés loin du Soleil au moment de la création du système solaire. D’ailleurs, aux confins de notre système solaire, il est fort possible qu’il existe une 10e, voire une 11e planète, mais ça, cela reste de la pure spéculation à l’heure actuelle.

Pour finir, même si le petit monde de l’astronomie est en ébullition au sujet de l’existence de cette neuvième planète dans notre système solaire, son observation n’est pas pour tout de suite. Cela signifie aussi que les manuels scolaires ne vont pas être changés tout de suite.

ninth-planet-found-in-solar-system

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.