James Clapper : même le patron du renseignement américain peut être la cible d’une cyberattaque

Le piratage informatique concerne tout le monde. Tout le monde peut être une cible, même les personnes censées être les plus protégées. C’est par exemple le cas de James Clapper, le directeur du renseignement américain.

C’est le site d’information Motherboard qui a été le premier à rapporter le piratage d’un compte personnel de James Clapper, le directeur du renseignement américain. L’information a été confirmée par la suite par un porte-parole bureau du directeur du renseignement national.

Selon Brian Hale, le porte-parole du bureau du directeur du renseignement national (ODNI), un pirate a réussi à obtenir les accès au compte téléphonique et internet de James Clapper. Il a aussi déclaré que ce hacker était membre d’un groupe qui est impliqué dans le piratage de la boîte mail privée de John Brennan, le directeur de la CIA.

Il a précisé que « Nous sommes au courant de cette affaire. Nous en avons fait part aux autorités compétentes ». Il n’a par contre donné aucun détail au sujet de la méthodologie de l’intrusion.

C’est le site d’information Motherboard qui avance que le pirate aurait réussi à trouver le mot de passe, ce qui lui aurait donné accès au compte de James Clapper chez Verizon. En utilisant cet accès, le hacker aurait aussi réussi à détourner des appels des appels personnels vers une organisation californienne de défense des Palestiniens : Free Palestine Movement.

Toujours selon Motherboard, le pirate aurait aussi réussi à pirater la messagerie personnelle de l’épouse de James Clapper. Il s’agirait d’un compte Yahoo!.

Le patron du renseignement américain et le patron de la CIA piratés

James Clapper n’est pas la seule personne du renseignement américain à s’être faite récemment piratée. Au mois d’octobre, c’est John Brennan, le directeur de la CIA, qui a aussi été la cible d’une cyberattaque. C’était sa boîte mail privée qui a été piratée. Suite à cette intrusion, plusieurs documents provenant de son compte avaient été publiés par Wikileaks.

L’auteur du piratage du compte de James Clapper serait un hacker qui utilise le pseudo de Cracka. Il serait également membre du groupe qui a attaqué John Brennan.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.