Comme les oiseaux modernes, les dinosaures faisaient déjà des parades nuptiales

Le rituel des parades nuptiales est courant chez les oiseaux modernes. Alors que les paléontologues soupçonnaient de telles pratiques à l’époque des dinosaures, ils ont enfin découvert une preuve que les parades nuptiales existaient au Cétacé.

Il existe plusieurs formes de parade nuptiale. Dans tous les cas, son but est le même : attirer un partenaire sexuel et le convaincre à s’accoupler. Déclinées de différentes manières selon les espèces, elles sont notamment très courantes chez les oiseaux modernes.

Les paléontologues soupçonnaient depuis longtemps que de telles pratiques devaient exister à l’époque des dinosaures, mais sans preuve pour l’affirmer. C’était avant cette découverte faite au Colorado (États-Unis).

C’est une équipe internationale de chercheurs qui a découvert de nombreuses marques de labourage, dans des grès sablonneux, des strates remontantes au Cétacé, c’est-à-dire il y a 145 à 66 millions d’années. Cela suggère que ces traces remontent à cette époque. Aussi grandes « que des baignoires », elles pourraient avoir été laissées par les griffes de dinosaures géants. Il pourrait s’agir de Théropodes, certains groupes ayant vécu dans la région.

Selon Martin Lockley, professeur de géologie à l’Université du Colorado à Denver, c’est la première fois que ce genre de traces fossilisées est observé. « Elles pourraient être les signes de dinosaures en chaleur qui se sont rassemblés là pour se reproduire et faire leur nid à côté ». Cette découverte a été publiée dans la revue Scientific Reports.

Ils expliquent que ces empreintes fossilisées ressemblent beaucoup à celles laissées par certains oiseaux modernes, par exemple le Macareux moine ou l’autruche, au moment de la parade nuptiale. « Le fait que les dinosaures aient pu eux aussi présenter ce genre de comportement expliquerait la présence de ces traces impressionnantes. C’est la première fois que l’on trouve une preuve physique de ces parades nuptiales, chez les dinosaures. Cela permet de combler une lacune dans notre compréhension du comportement des dinosaures », conclut Martin Lockley.

colorado-etats-unis-dinosaures-01

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.