Les résultats record d’Apple ne cachent pas sa croissance en baisse

Apple vient d’annoncer des résultats qui battent une nouvelle fois des records, mais aussi une croissance des ventes qui n’a jamais été aussi faible. On parle même de baisse des ventes !

La croissance outrageuse d’Apple semble arriver à son terme. En annonçant ses résultats trimestriels, la marque à la pomme a certes enregistré une nouvelle fois des résultats record, mais a surtout enregistré sa plus faible croissance des ventes jamais enregistrée.

C’est en déclarant qu’Apple a fait « son meilleur trimestre jamais réalisé » que Tim Cook a annoncé que le chiffre d’affaires global a été 75,9 milliards de dollars pour un bénéfice net de 18,4 milliards de dollars, ce qui correspond à une augmentation de 1,7% de son chiffre d’affaires. Ce qui intéresse tout le monde, ce sont les ventes.

À ce sujet, Apple indique que 74,779 millions d’iPhone ont été vendus au cours du trimestre, soit seulement 270 000 unités de plus que les 74,468 millions d’exemplaires vendus sur la même période une année auparavant. C’est tout simplement la plus faible croissance des ventes jamais réalisée par la firme de Cupertino. Ce ralentissement est d’autant plus inquiétant que les iPhone représentent 60% du chiffre d’affaires de la marque.

Plus inquiétant encore, Apple anticipe pour la première fois un recul de son chiffre d’affaires en prévoyant 50 à 53 milliards de dollars pour le trimestre en cours, contre 58 milliards un an plus tôt. C’est une prévision qui est même inférieure aux 55,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires prévu par Wall Street.

Si les iPhone s’écoulent moins bien que précédemment, ce n’est pas parce que l’iPhone 6s n’est pas bon. Il s’agit simplement du fait que ce modèle n’est en fait qu’une amélioration de l’iPhone 6, pas un véritable saut en avant. Cela signifie donc aussi que la sortie du futur iPhone 7, logiquement plus novateur, pourrait relancer la croissance.

Le poids de vente de l’iPhone est d’autant plus marquant pour Apple que les ventes d’iPad sont en recul de 25%, tout comme les ventes de MacBook qui baissent aussi de 3%. Par contre, le nombre d’Apple Watch vendu n’apparait pas dans les chiffres.

Avec cette baisse des ventes des appareils Apple, c’est une page qui se tourne. On peut penser au corolaire qui existe avec Samsung. Le leader du marché des smartphones, après une très forte croissance de ses ventes, doit désormais lutter pour les maintenir. Est-ce que le même scénario guette Apple ?

q1fy16_03

q1fy16_02

q1fy16_01

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.