Google, Gmail et YouTube de retour en Chine ? Quand le gouvernement le décidera

Si Apple fait autant d’effort pour rester au sommet en Chine, c’est parce qu’avec son milliard d’habitants, l’Empire du Milieu est devenu un marché incontournable pour les grands groupes. Google en est pourtant absent, même si son intention est clairement d’y revenir.

C’est en 2010 que la firme de Mountain View s’était retirée de la Chine en raison de la censure pratiquée par Pékin et des attaques menées contre les utilisateurs de Gmail. Depuis que le géant du web est devenu Alphabet, il tente de revenir. Par le biais d’investissements conséquents, le groupe technologique est d’une certaine manière déjà de retour. L’étape suivante est de pouvoir à nouveau proposer les services de Google : Search, Gmail, YouTube…

S’exprimant devant un auditoire d’entrepreneurs et investisseurs présents au Startup Fest Europe (Pays-Bas), Eric Schmidt a évoqué le retour d’Alphabet, respectivement Google en Chine : « Nous travaillons à ce retour. Je pense que notre rôle en Chine est largement déterminé non pas par nous, mais par ce que le gouvernement chinois autorise ». Il rappelle que l’entreprise est partie en 2010 parce qu’elle était « mal à l’aise avec les lois de la Chine, qui ne se sont pas améliorées depuis que nous sommes partis ».

Depuis 2010, le marché des smartphones a explosé pour passer de 50 millions d’utilisateurs à plus de 700 millions. Les mobiles équipés du système d’exploitation Android ont beau dominer largement le marché chinois, ils ne rapportent en fait rien à Google vu que les services Gmail, Google Search, Google Maps, YouTube et Google Play ne sont pas disponibles.

« Ce que mes amis chinois disent, c’est qu’ils veulent le retour de Google », a déclaré Eric Schmidt. Questionné au sujet de la possibilité que les demandes du public puissent influencer le gouvernement chinois pour qu’il assouplisse ses restrictions, il répond : « Il y a toujours de l’espoir ».

Alors que rien de concret n’est en fait dit au sujet d’un retour de Google en Chine, il se dit qu’une version chinoise du Play Store serait en cours de préparation. Lors de la récente conférence Google I/O 2016, rien n’a été annoncé à ce sujet. Sundar Pichai, le CEO de la firme, a pourtant fait une référence directe à la Chine en déclarant que plus de 1 million de Chinois suivaient le flux de la keynote en direct.

Il est à noter qu’un journal chinois, la semaine dernière, a fait état de pourparlers entre Google et le moteur de recherche chinois Sohu. Un accord pourrait permettre au moteur américain de réaliser « certaines recherches ». De tels partenariats pourraient être un autre moyen pour le firme de Mountain View de revenir en Chine.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.