Apple exhorté à lutter contre l’addiction à l’iPhone

Apple doit lutter contre l’addiction des plus jeunes à l’iPhone

Deux actionnaires d’Apple s’inquiètent des effets toxiques de l’iPhone sur la santé mentale des plus jeunes utilisateurs en termes de dépendance. Ils ont adressé un courrier au conseil d’administration où ils prient Apple de prendre des mesures pour lutter contre les phénomènes d’addiction observés chez les enfants, rapporte l’agence Bloomberg.

Les investisseurs, Jana Partners LLC et les caisses de retraite des enseignants californiens (Calstrs) déclarent dans une lettre datée du 6 janvier qu’« Il y a un nombre croissant de preuves qui montrent que, pour au moins certains des jeunes utilisateurs les plus assidus, cela pourrait avoir des conséquences négatives involontaires ». Les deux actionnaires qui valent environ 2 milliards de dollars d’actions Apple préviennent également que « Le malaise sociétal grandissant » va « à un moment donné probablement affecter Apple lui-même ».

Cette injonction ne provient pas d’intentions purement soucieuses de la santé des enfants, mais d’intentions également économiques puisque les actionnaires soulignent dans leur lettre : « S’attaquer au problème maintenant va augmenter la valeur à long terme pour tous les actionnaires ». Le business reste roi finalement, mais la lettre a le mérite de mettre ce débat sur la table.

Le porte-parole n’Apple n’a pas émis de commentaire, selon Bloomberg. Le géant américain propose la possibilité de restreindre l’accès à certaines applications ainsi que le contrôle parental, mais est-ce suffisant ?

Apple gère plusieurs crises en ce moment, mais conserve la confiance des investisseurs, le cours de l’action Apple est passé en un an de 119 à 175 dollars avec une capitalisation autour de 900 milliards de dollars malgré des crises à répétitions comme les iPhone ralentis et les questions d’optimisation fiscale. Le bilan boursier reste largement positif même sur le dernier mois.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.