Le Commercial Crew Program de la NASA : bilan de l’année 2017

Le programme Commercial Crew de la NASA et ses partenaires commerciaux, Boeing et SpaceX, ont beaucoup œuvré en 2017 pour que les vols spatiaux habités reprennent aux États-Unis. Chaque entreprise a continué de développer et de tester des systèmes spatiaux uniques pour transporter des astronautes de l’agence vers et depuis la Station spatiale internationale. Les deux sociétés ont pour objectifs d’effectuer des vols tests en 2018.

Voici le bilan de l’année 2017 :

Missions de rotation de l’équipage sécurisées

Le programme Commercial Crew de la NASA a débuté l’année en assurant quatre missions supplémentaires de rotation des équipages de Boeing et de SpaceX. Les missions transporteront des astronautes à destination et en provenance de la Station spatiale internationale jusqu’en 2024. Les quatre missions supplémentaires relèvent des contrats de capacité de transport d’équipage commercial et portent à six le nombre total de missions de rotation des équipages attribuées à chaque fournisseur. Les missions pourront être effectuées suivant la certification de la NASA.

Pour répondre aux exigences de la NASA, les fournisseurs commerciaux doivent démontrer que leurs systèmes sont prêts à commencer à effectuer des vols réguliers vers la station spatiale. Deux de ces démonstrations sont des tests en vols non habités, connus sous le nom de « Orbital Flight Tests » pour Boeing », et « Demonstration Mission 1 » pour SpaceX. Après les tests de vol sans équipage, chaque compagnie effectuera un test de vol avec équipage avant d’être certifiée par la NASA pour les missions de rotation.

L’équipage

Les quatre astronautes de la NASA s’entraînant sur les vols d’essai du Boeing Starliner et du Crew Dragon de SpaceX ont évalué les progrès des deux fournisseurs en 2017. Les astronautes sont formés aux systèmes, sont équipés de combinaisons spatiales et préparent les tests des vols depuis et vers la Station spatiale internationale.

La Station spatiale internationale

La Station spatiale internationale a continué de se préparer à l’arrivée des vaisseaux commerciaux. Au cours de la mission de ravitaillement d’ATK de la station spatiale en novembre, le vaisseau spatial cargo a manœuvré au-dessus du module Harmony avant sa mise en orbite. Là, il a pu recueillir des données pertinentes pour les futures opérations de rendez-vous et d’amarrage pour les appareils commerciaux américains qui arriveront pour une liaison vers les adaptateurs d’amarrage internationaux de Harmony.

Découvrez plus de progrès – l’article complet ici : https://www.nasa.gov/specials/CCP2017/

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.