Google investit dans la formation au numérique et l’IA en France

Après Facebook, c’est à Google d’investir en France

Sundar Pichai, PDG de Google, a rencontré le président de la République Emmanuel Macron au sujet des initiatives de l’entreprise pour soutenir la formation au numérique dans l’Hexagone.

Le CEO annoncé que Google allait ouvrir 4 centres de formation au numérique en région ainsi qu’un centre de recherche dédié à l’intelligence artificielle, le deuxième du genre en Europe après celui de Zurich en Suisse.

Le centre de recherche abordera notamment des thématiques liées à la santé, aux arts, à l’environnement et aux sciences en partenariat avec la communauté scientifique française. Les résultats des recherches sont publiés en open source pour garantir une large diffusion et pour que le maximum de gens puisse en profiter.

Google souhaiterait également former 100 000 bénéficiaires de tous les horizons (familles, étudiants, salarié, enfants, etc.) par an dans ses centres de formation situés en région. Il s’appuiera pour cela sur des professionnels locaux. Les compétences numériques proposées concerneront le webmarketing des PME, l’initiation au développement informatique pour les plus juniors, la sécurité informatique, etc.

La formation gratuite appelée « Atelier numérique de Google » ouvrira ses portes à Rennes tout d’abord et sera opérationnelle avant l’été. Google a indiqué que « Les trois autres espaces seront inaugurés dans les prochains mois ».

Les bureaux parisiens de la firme de Mountain View vont également être agrandis de 6 000 mètres carrés supplémentaires pour accueillir 1 000 salariés au total, soit le double de l’effectif actuel.

Rappelons les déclarations similaires de Facebook qui souhaiterait la formation 50 000 personnes et l’accompagnement de 10 000 femmes à la création d’entreprise en utilisant les compétences numériques.

Google et Facebook visent par ces actions à former les professionnels autant que les particuliers, faisant écho à leur business model qui consiste à s’intéresser aux deux côtés de la médaille, les utilisateurs et les professionnels, tous les deux sources de données à monétiser.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.