Intelligence artificielle : Alibaba et Microsoft font mieux que l’humain

L’intelligence artificielle réussit des tests de compréhension mieux que les humains

Les systèmes d’intelligence artificielle développés par Microsoft et Alibaba donnent de meilleures réponses que les êtres humains lors d’un test effectué à l’université de Stanford. Ils seraient capables de lire et de comprendre mieux que les humains. Serait-ce l’apprenti qui dépasse le maître ?

Les assistants intelligents prennent de plus en plus de place dans notre quotidien, et ces tests permettent justement de développer cette technologie censée être utile dans les domaines de la médecine, du journalisme ou du droit. Les assistants pourront bientôt lire et digérer de longs textes et en extraire les informations pertinentes pour répondre à la question d’un utilisateur. Ils pourront effectuer une recherche Wikipédia et répondre à une vitesse déconcertante. De quoi avoir peur ?

Ce test s’appelle sQuaD (Stanford Question Answering Dataset) et comprend 100 000 questions générées depuis 500 articles Wikipédia aux sujets très différents. Il est devenu incontournable pour les géants de la technologie qui développent des systèmes d’intelligence artificielle et permet de voir si une IA est capable de lire des quantités importantes d’information et d’en extraire les réponses à une question bien précise.

Les êtres humains obtiennent des résultats de 82 304 à ce test, l’intelligence artificielle d’Alibaba a été la première à dépasser cette barre en obtenant 82.440, suivie par celle de Microsoft qui a réussi à avoir 82 650 points au test. Alibaba a commencé d’ores et déjà à évoquer les éventuels bénéfices de sa technologie d’intelligence artificielle pour les utilisateurs et a promis des usages dans un futur proche. Microsoft déclare sur son blog : « il s’agit d’un jalon majeur […] pour réussir à faire interagir des moteurs de recherche comme Bing ou des assistants virtuels comme Cortana avec les gens et leur apporter l’information de manière plus naturelle ».

Les êtres humains conservent cependant un avantage puisque le « niveau moyen de recoupement » entre les réponses données et les réponses attendues est plus élevé 91 221 % contre 88 607 % pour Alibaba et 88 493 % pour Microsoft. Sans doute le prochain défi à relever pour l’intelligence artificielle.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.