Sheryl Sandberg n°2 de Facebook souhaite renforcer la présence féminine en France

Sheryl Sandberg souhaiterait former 15 000 femmes en France

La directrice générale de Facebook, Sheryl Sandlerg, l’une des rares femmes invitées au Sommet de l’attractivité par le président de la République Emmanuel Macron qui reçoit lors de ce rendez-vous 140 dirigeants de grands groupes internationaux, a insisté sur l’importance de s’emparer du pouvoir lorsqu’on est une femme et encourage toutes celles qui font partie de son réseau féministe Lean In à faire cela.

Sheryl Sandberg fait partie de ceux qui ont évolué en « fast track ». Elle a été diplômée de Harvard avant de travailler à la Banque mondiale, chez Mckinsey, pour l’administration Clinton, puis chez Google qu’elle a quitté afin de faire partie des 5 premiers employés de Facebook dont elle est maintenant la numéro 2, Mark Zuckerberg n’hésitant pas à lui déléguer la mission d’ambassadrice du réseau social. Du haut de ses 48 ans, elle est un modèle pour de nombreuses jeunes femmes actives à travers le monde.

Sheryl Sandberg s’entretiendra ensuite avec Emmanuel Macron au sujet des investissements importants que Facebook compte faire en France et qui comportent 10 millions d’euro pour le hub européen sur l’intelligence artificielle ainsi qu’un accord avec Pôle Emploi qui permettrait de former 50 000 demandeurs d’emploi aux métiers du numérique.

La numéro 2 de Facebook a également annoncé le lancement de #SheMeansBusiness, un programme destiné aux femmes pour les former à l’entrepreneuriat et aux compétences digitales requises pour créer leur entreprise avec succès. Emmanuel Macron a en effet fait de l’égalité femmes-hommes l’une des grandes causes de son quinquennat, à noter que seulement 6% des PDG sont des femmes aux USA, encore moins en France. Sheryl Sandberg veut y croire : « Les femmes s’organisent et je crois que quelque chose est vraiment en train de se passer », mais elle temporise : « Depuis une dizaine d’années, la progression des femmes a ralenti, et bien que nous soyons encore loin de l’égalité, les hommes se sentent déjà dépossédés ». Pour elle, il est nécessaire de s’armer de courage et fournir encore plus d’efforts : « Continuer à élargir le réseau partout dans le monde […] Continuer à développer notre confiance et nos compétences ».

La formation qui devrait toucher 15 000 femmes et durer 2 jours sera proposée sous la forme de masterclass, des ateliers pratiques sur la mise en œuvre des compétences digitales concernant les réseaux sociaux, l’analyse de données, le cloud, la technologie mobile et du futur, des compétences en construction de réseaux et en leadership. Des kits de formation et une plateforme en ligne viendront compléter cet éventail déjà très fourni et seront offerts par Facebook.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.