Comment la technologie façonnera votre vie en 2018, pour le meilleur ou pour le pire

Les développements en matière de technologie en 2018 seront-ils excitants — ou légèrement terrifiants ? Lancez une pièce, vous aurez raison de toute façon.

Lorsque nous scrutons notre boule de cristal pour voir les nouvelles technologies qui façonneront notre vie au cours des 12 prochains mois, nous voyons certains rêves de science-fiction prendre vie : des lunettes qui mélangent réalité et imagination, une voiture électrique dans notre garage et des gadgets qui se chargent sans prises.

Mais à la sortie d’une année où la plupart des Américains ont été piratés et où la Silicon Valley a été grondée par le Congrès, il y a de quoi s’inquiéter. De combien de façons l’intelligence artificielle prendra-t-elle des décisions sans nous consulter ? Et combien de temps devrions-nous nous inquiéter des défaillances de la cybersécurité ?

Voici donc une liste des 10 technologies à surveiller en 2018, pour le meilleur et pour le pire.

5 raisons d’être excité :

1. Tesla fait avancer la voiture

Que vous soyez un sceptique d’Elon Musk ou un vrai croyant, il est difficile de nier que le Tesla Model 3 a généré un buzz pareil à celui de l’iPhone, mais pour les voitures électriques. Depuis le dévoilement de cette berline « luxueuse, mais abordable » de 35 000 $ et plus en 2016, environ 450 000 personnes en ont précommandé une. Si seulement Tesla pouvait les fabriquer, des problèmes de fabrication importants continuent de repousser le délai de livraison du Model 3, mais il y a de bonnes chances que vous en voyiez un en 2018. Notre fantasme préféré concernant le Model 3 : il comprend des caméras, des capteurs et la puissance de calcul nécessaire pour que la voiture puisse conduire de manière autonome.

2. Le HomePod fait parler Apple

Le haut-parleur HomePod d'Apple est photographié.

D’abord annoncé pour l’été 2017 et ensuite reporté, le HomePod est la première enceinte intelligente d’Apple pour un prix de 350 $. Pour les gens qui n’achètent que des produits Apple, le HomePod a le potentiel de relier la musique, la télévision et la maison intelligente d’une manière plus avancée que l’iPhone. Mais il existe d’énormes doutes : Apple a manqué deux saisons de vacances qui ont marqué l’introduction de la concurrence dans de nombreux domiciles, notamment des produits tel que l’Amazon Echo et le Google Home. Apple a surtout vanté la qualité sonore du HomePod, mais selon notre expérience, beaucoup de gens ne peuvent pas réellement faire la différence — ou du moins ne sont pas prêts à payer pour cela.

3. La réalité augmentée continuera de nous faire rêver

Magic Leap One, un casque AR, est sur le point d'être lancé.

Pokémon Go a introduit la réalité augmentée au monde, un terme fantaisiste pour mélanger le monde réel à celui de l’information numérique. Dans l’année à venir, nous allons voir si ce concept est plus qu’un gadget. Grâce à la nouvelle technologie d’activation AR dans les smartphones, la caméra pourra être un moteur de recherche, un outil de design d’intérieur ou un professeur. Nous allons enfin mettre la main sur un casque AR de Magic Leap, une start-up très médiatisée qui a levé 1,9 milliard de dollars de fonds de financement. Leur prochain gadget sera appelé Magic Leap One, un « ordinateur portable léger qui enrichit votre expérience dans le monde réel avec du contenu numérique » — bien que pour nous, il ressemble plus à un accessoire de « Mad Max : Fury Road ».

4. La recharge sans fil se développe enfin

Le chargeur sans fil AirPower d'Apple est affiché.

Bientôt, vous pourrez être en mesure de quitter votre maison sans un nid emmêlé de cordons d’alimentation. La technologie permettant de recharger des gadgets sans prise a été un échec depuis des années, car il manquait l’implication d’une marque très importante : Apple. Le fabricant de l’iPhone vient d’ajouter la recharge sans fil à l’iPhone X et 8, approuvant ainsi la technologie de charge appelée Qi. Maintenant, les coffee shops, les fabricants de meubles et les constructeurs automobiles peuvent être plus confiants quant à l’installation de tablettes de recharge sans fil dans les meubles de tous les jours. Espérons qu’ils le fassent, car la durée de vie de la batterie du téléphone ne s’améliore pas assez rapidement pour suivre l’utilisation qu’on en fait.

5. Les abonnements numériques comme nouvelle norme

En 2018, payer pour du contenu en ligne (vidéo, musique, jeux et actualités) sera aussi normal qu’un café au lait de 4 $. Deloitte prévoit que d’ici la fin de l’année, 50% des adultes des pays développés auront au moins deux abonnements aux médias en ligne. Attendez-vous à ce qu’Apple redouble d’efforts en matière d’abonnements vidéo, et à de grandes batailles pour les droits de diffusion en ligne pour les sports. Le passage aux abonnements est une bonne chose pour les créateurs de contenu de haute qualité qui ne peuvent pas se contenter de la publicité seule, mais les consommateurs peuvent commencer à ressentir la lourde charge créée par trop d’abonnements mensuels de 10 $ et plus. En espérant que plus d’offres bouquets soient proposées, comme une récente offre combinée de 5 $ par mois de Hulu et Spotify pour les étudiants.

5 raisons de s’inquiéter

1. Les publicités politiques en ligne deviennent plus sournoises

Oh, vous pensiez que l’élection américaine de 2016 était folle ? Lors des élections de mi-mandat de 2018, il y aura encore plus de technologie pour exploiter les données des électeurs américains. Au lieu de se contenter de données démographiques, les annonces pourraient utiliser la « psychométrie » — tirée de la façon dont nous utilisons les réseaux sociaux et d’autres données — pour nous cibler en fonction de nos mentalités et de nos personnalités. Cela soulève une foule de questions épineuses sur la façon dont la technologie, en particulier les réseaux sociaux, peut être utilisée pour nous manipuler et diviser la société. Les publicités en ligne peuvent également être un attrait pour les médias étrangers, bien que Facebook et Google aient promis plus d’informations sur qui achète des publicités politiques.

2. Les menaces à la cybersécurité ne cessent de croître

Un conseil : maintenez votre état d’alerte presque constant concernant le piratage. En 2018, les risques ne feront qu’augmenter, et les cyberpoliciers affirment que les cibles possibles comprennent les gadgets connectés et les systèmes électoraux américains. Les entreprises seront à la recherche de nouvelles façons de vérifier nos identités, et vous trouverez beaucoup plus d’applications et de sites Web nécessitant des étapes supplémentaires pour se connecter, comme les systèmes « à deux facteurs » qui nécessitent un code spécial. Notre recommandation : Prenez une heure de votre temps et changez vos mots de passe avec un mot de passe unique pour chaque site utilisant vos informations personnelles. Un gestionnaire de mot de passe tel que Dashlane ou LastPass peut vous aider à garder une trace.

3. Les Dongles persistent

Dongle est le terme qui désigne un adaptateur qui se branche sur des ordinateurs ou des téléviseurs, et plus généralement sur un port d’entrées-sorties, et c’est une partie infecte de la vie d’un gadget qui ne va pas disparaître de sitôt. Les dongles étaient supposés être un pont temporaire vers l’avenir pour des gadgets comme le MacBook Pro, qui a supprimé le traditionnel port USB large. Mais depuis 2016, la plus petite prise USB « type C » qu’Apple et d’autres ont commencé à utiliser sur les ordinateurs portables n’est tout simplement pas devenue courante pour les accessoires. (Même le propre iPhone X d’Apple n’est pas livré avec un câble de type C.) C’est un défaut de conception qui affecte toute une industrie — et nous sommes ceux qui sont coincés avec.

4. L’intelligence artificielle vous juge

Une grande partie de la conversation sur l’IA à ce jour a été du buzz. Mais la technologie s’infiltre dans nos vies d’un million de manières sournoises, et pour chaque utilisation heureuse de l’IA, il semble y avoir une utilisation plus effrayante. Prendre des décisions sur ce que nous regardons et lisons ou même créer un faux contenu d’apparence authentique avec un nom effrayant : « réalité contrefaite ». Comment l’IA pourrait-elle être utilisée pour juger nos voix, visages, émotions — ou même si nous valons la peine d’être embauchés ? Les entreprises commencent à discuter de l’éthique de l’IA, mais garder cette technologie sera difficile parce que nous ne reconnaîtrons pas toujours sa main invisible.

5. Big Tech ne cesse de se développer

La Silicon Valley a été critiquée en 2017 pour le sexisme, la sécurité et son influence sur les affaires nationales. Mais n’a pas vraiment attaqué pour le plus gros problème qu’elle présente : il y a trop de puissance entre les mains de trop peu de gens. Les cinq plus grandes sociétés cotées en bourse des États-Unis sont des entreprises technologiques. Rien que spectre de l’expansion d’Amazon a incité les mégafusions de ces derniers mois entre Disney et Fox ainsi que CVS et Aetna. Personne n’a été en mesure de défier Apple de manière significative dans les smartphones. Google et Facebook dominent non seulement les médias, mais aussi notre temps et notre attention. Attendez-vous à voir les géants de la technologie essayer de restaurer leur côté « bien social » dans l’année à venir, mais notre confiance ne sera pas retrouvée en les regardant agir comme des dictateurs bienveillants.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.