Affaire Saad Lamjarred : c’est au tour de la mère de Laura Prioul de témoigner

La mère de Laura Prioul témoigne en pleurs dans une vidéo

Alors que les voix de victimes de violences sexuelles se lèvent dans le monde entier pour dénoncer leurs agresseurs et que les médias s’emparent de ces sujets pour soutenir les victimes. La mère de Laura Prioul, victime présumée de Saad Lamjarred publie une vidéo intitulée « la vérité » où elle témoigne de sa douleur et s’étonne du mutisme des médias français concernant l’affaire de sa fille.

Elle a choisi pour ce faire, de parler à visage caché pour des raisons de sécurité, mais elle ne tait pas le nom du chanteur qu’elle va citer plusieurs fois pendant la vidéo, l’accusant d’avoir « violé et violenté » sa fille, alors âgée de 20 ans.

Elle confie : « C’est l’appel d’une mère qui ne supporte plus de voir l’état de sa fille se dégrader tant au niveau psychologique que physique des suites de son agression, et qui ne comprend pas la passivité des journalistes français qui ne la soutiennent pas, qui n’en parlent pas alors qu’au Maroc cette affaire déchaîne littéralement les passions. Or cette histoire s’est passée en France et touche une Française avant toute chose. Et d’autre part, sur ce qui a été rapporté par les médias français qui confirment le soutien financier de ce multirécidiviste par la plus haute sphère de son pays ».

Elle témoigne notamment parce que l’état de sa fille est dégradée, elle « ne va pas bien, elle est fatiguée et mentalement très affectée » selon sa mère. Celle-ci déclare avoir reçu « énormément de soutiens » de personnes qui « au début pensaient qu’elle mentait et qui finalement l’ont crue. […] Mais il y a aussi des personnes qui ne croient pas cette histoire et je trouve ça effarant ».

Elle considère cette démarche comme une manière de montrer que contrairement à Saad Lamjarred qui continue d’être actif sur les réseaux sociaux et ne semble pas se soucier de l’affaire judiciaire dans laquelle il est embarqué, sa famille à elle souffre. Elle explique : « J’avais envie que les gens sachent ce qu’on vit, nous, au quotidien » sans pour autant vouloir faire « une justice sur les réseaux ».

Elle raconte également : « Cette histoire a détruit nos vies. […] Toute ma famille a été menacée, insultée, salie. […] Les petits frères de Laura, alors âgés de 8 et 14 ans, ne s’en remettent toujours pas ».

Elle affirme qu’après l’appel à témoins fait par sa fille, « De nombreuses jeunes femmes ont appelé Laura pour témoigner contre Saad Lamjarred qu’elles accusent des mêmes faits et actes. Parmi ces filles, il y avait des filles de différentes nationalités dont des Marocaines ».

Le Parquet de Paris devrait rendre ses réquisitions le 22 février suite à la fin de l’instruction du dossier. La date du procès n’est pas encore définie et l’affaire pourrait encore durer très longtemps étant donné sa complexité.

La mère de Laura Prioul témoigne en pleurs dans une vidéo

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.