Warning: session_start(): open(/tmp/sess_0aacaf73e89d88e64791c36bd3c73150, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php on line 64

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /tmp) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php on line 64

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php:64) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1197

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php:64) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/themes/jannah/framework/classes/class-tielabs-styles.php on line 957
Le député LREM Sylvain Maillard crée la polémique avec ses propos sur les SDF | ZonePresse.com

Le député LREM Sylvain Maillard crée la polémique avec ses propos sur les SDF

« L’immense majorité » des SDF dorment dans la rue « par choix », selon lui

« Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues », promettait Emmanuel Macron en juillet dernier. Force est de constater qu’on est loin de cela dans la réalité comme en témoignent les associations d’aides aux sans-abris. Le député LREM a répondu à RFI qui l’a invité à s’exprimer sur cette promesse faite par le chef d’État et explique avec conviction que « l’immense majorité » d’entre eux dorment à l’extérieur « par choix ».

Le secrétaire d’État à la cohésion des territoires s’était également exprimé à ce sujet la semaine dernière au micro de France Inter, il a préféré déclarer un chiffre absurde plutôt que d’admettre la non-exécution de la promesse présidentielle, selon Julien Denormandie seulement « à peu près une cinquantaine d’hommes isolés en Île-de-France, pour être très précis », dorment encore dehors.

Alors que le froid est de plus en plus rude, tous les regards se tournent vers les sans-abris, largement occultés par ces chiffres qui représentent uniquement les « demandes d’hébergement non pourvues » et qui pointent ainsi du doigt les limites des solutions proposées et de l’hébergement d’urgence en général.

Sylvain Maillard a ensuite publié lundi soir sur sa page Facebook un communiqué pour préciser ses propos et qu’il a conclu par : « Je comprends que des raccourcis de mes propos aient pu contredire le sens général de mon message et donc heurter des personnes en grande précarité et également les bénévoles qui sont au quotidien en première ligne ».

Le président du SAMU social se déclare « outré » par les propos du député qu’il considère dignes du « café du commerce ». Il fait savoir à Lemonde que « L’immense majorité des SDF n’aspire qu’à se mettre au chaud et à avoir un toit. Les grands marginaux très clochardisés, comme les questions liées aux animaux, sont une minorité qu’il faut accompagner. Plus tôt on fait une proposition à quelqu’un, plus c’est facile de le sortir de la rue ».

Il est facile de tenir des propos pareil, mais ce qu’ignore Mr Maillart c’est qu’à peine 57% des migrants, qui représentent une grande partie des sans-abris, connaissent l’existence du 115 et ne connaissent donc pas leurs droits. 67% des SDF interrogés lors d’une maraude affirment ne plus appeler le numéro par « découragement » face à de nombreux refus ou à un temps d’attente beaucoup trop lent. Difficile donc de dire qu’ils restent à la rue « par choix ».

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.