Funèbre découverte dans un collège à Limoges : le corps sans vie d’un professeur

Une cellule de soutien mise en place après la macabre découverte

La police a découvert le corps sans vie d’un professeur de 37 ans du collège Guy de Maupassant à Limoges, tôt ce jeudi matin vers 6h par une personne chargée de l’entretien. Selon les premiers éléments, l’incident est vraisemblablement un suicide par arme à feu. L’enquête de la police scientifique est en cours pour déterminer les conséquences de ce tragique incident. Une enquête interne à l’Éducation Nationale a également été ouverte.

Le recteur d’académie, Daniel Auverlot, a déclaré que le professeur qui enseignait la technologie était en arrêt maladie après avoir été hospitalisé pendant plusieurs heures pour cause de tentative de suicide. Ce n’est donc pas la première fois qu’il essaye de mettre fin à ses jours. Le professeur serait dépressif à cause de de « gros problèmes personnels » ainsi que d’une situation de travail partagé entre deux collèges, celui de Maupassant et le collège-lycée de Limoges. « Il n’aimait pas vraiment cette situation-là » toujours selon le recteur.

Les cours ont été annulés ce jeudi et le collège a été fermé pour « cause de force majeure », les parents ont été prévenus par SMS et ne savent toujours pas s’il rouvrira ses portes demain, ils seront probablement prévenus de la même manière. Une cellule de soutien a été mise en place d’urgence dans le gymnase de l’établissement. Les élèves et les enseignants du collège pourront bénéficier d’une aide psychologique demain encore ainsi qu’à la rentrée des vacances scolaires.

Une autre cellule psychologique a également été mise à la disposition des élèves et enseignants de l’autre établissement où travaillait le professeur.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.