Warning: session_start(): open(/tmp/sess_3b2531dc0869e3142b57d9e4384707e5, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php on line 64

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /tmp) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php on line 64

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php:64) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1197

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php:64) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/themes/jannah/framework/classes/class-tielabs-styles.php on line 957
Renew : la version britannique d'En Marche qui s'oppose au Brexit | ZonePresse.com

Renew : la version britannique d’En Marche qui s’oppose au Brexit

Le parti Renew, calqué sur En Marche d’Emmanuel Macron veut annuler le Brexit

Le modèle En Marche séduit outre-Manche puisqu’un groupe de militants décide de créer Renew, un parti inspiré du mouvement lancé par Emmanuel Macron pour la campagne présidentielle de 2017. Un porte-parole du parti déclare : « On suit exactement l’exemple de votre monsieur Macron ».

La première réunion officielle du parti britannique fraîchement créé s’est tenue ce week-end à Londres, les ambitions politiques de Renew sont claires et apparaissent d’ailleurs à travers le slogan du parti qui souhaite : renouveler la vie politique britannique et repenser le Brexit. Le mouvement est à l’identique de son cousin français, issu de la société civile. Il se veut notamment pro-européen et donc fondamentalement anti-Brexit et sera même épaulé par des élus français LREM.

Renew, soit « Renouveau » est composé de 222 jeunes qui ont déchanté suite au Brexit et aux politiques publiques actuelles. L’un des fondateurs du parti explique : « On doit se rendre au cœur du Royaume-Uni, avoir des conversations difficiles avec des gens qui ont voté le Brexit. Il faut leur dire : ne quittons pas l’UE. Et aussi : réglons nos problèmes internes ».

Hasseb Ur Rehman, avocat de métier et futur candidat Renew explique que les politiques actuelles « ne représentent plus vraiment la volonté du peuple […]. Là, vous avez un authentique mouvement de la société civile et je voulais vraiment en faire partie ». Du nouveau donc sur la scène politique britannique avec ce parti qui compte « parcourir les rues, parler aux gens pour comprendre ce qui les préoccupe ». L’inspiration du mouvement d’Emmanuel Macron est claire puisque les « marcheurs » britanniques admettent : « On fait exactement la même chose que votre M. Macron. Puis on proposera nos solutions. On organise aussi un financement participatif, on a copié le bouton Donnez du site d’En marche ! »

On pouvait lire un tweet de Renew la semaine dernière sur la nécessité d’injecter du sang frais sur la scène politique britannique : « Le Royaume-Uni a besoin d’un nouveau parti — pour ceux qui en ont assez des politiques actuelles, qui veulent plus d’opportunités, aspirent à être à nouveau fiers de leur pays. Nous sommes ici pour la prochaine génération. Rejoignez Renew. Parce que le Royaume-Uni mérite mieux ».

Un grand défi auquel devra faire face Renew pour percer en Grande-Bretagne est l’absence d’un chef ou d’une figure mobilisatrice qui va incarner le mouvement, argument balayé par l’avocat Hasseb Ur Rehman qui considère que ce n’est pas nécessaire, car au Royaume-Uni la politique : « tourne moins autour des personnalités, mais plus autour des programmes ».

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.