Warning: session_start(): open(/tmp/sess_2a80d54e2a3b0653f83b2baf7297d53c, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php on line 64

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /tmp) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php on line 64

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php:64) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1197

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/zonepresse/public_html/wp-content/plugins/wordpress-social-login/wp-social-login.php:64) in /home/zonepresse/public_html/wp-content/themes/jannah/framework/classes/class-tielabs-styles.php on line 957
Rouen : un détenu s'échappe… par la porte principale | ZonePresse.com

Rouen : un détenu s’échappe… par la porte principale

Le détenu qui s’est évadé de la maison d’arrêt retrouvé à Bordeaux

Le détenu, un trentenaire arrêté en janvier 2018 pour des faits de vols a été condamné puis incarcéré à la maison d’arrêt Bonne Nouvelle de Rouen. Sa peine devait durer 4 mois et il travaillait à la cantine administrative de l’établissement pénitentiaire. Le directeur de celui-ci a déclaré à Paris Normandie : « Ce détenu était autorisé à sortir des murs des locaux de détention pour aller travailler au mess, il en a profité ».

Une source pénitentiaire déclare que : « En principe, les détenus affectés au mess sont des détenus de confiance, la preuve que non », « La grille d’entrée est ouverte assez souvent. À cette heure-là, il y a beaucoup d’ouverture et de fermeture de porte en raison de l’arrivée des personnels, il semble qu’il a profité d’une ouverture de porte pour sortir ».

En effet, l’individu a profité d’une « pause cigarette » en dehors des murs pour s’enfuir par la porte d’entrée restée ouverte, la moins spectaculaire, mais la plus efficace des manières. Il aurait profité des « entrées et sorties de la personne », fréquente à l’heure où il s’est évadé selon le directeur de la maison d’arrêt.

L’évadé s’est enfui de la maison d’arrêt le lundi 5 février. La cavale a duré moins de 48 puisqu’il a été retrouvé et interpellé à Bordeaux cet après-midi à la gare SNCF de la ville. C’est la SRPJ de Rouen qui était chargé de retrouver l’individu de 35 ans, présenté comme un délinquant récidiviste.

L’homme a pris des risques étant donné qu’il ne lui restait que quelques semaines à purger avant sa libération. Ces maisons d’arrêt sont en effet destinées à la détention provisoire de prévenus qui sont en attente de jugement ou ceux qui ne sont pas condamnés de manière définitive ou qui le sont pour une durée inférieure à 2 ans.

Source
Francesoir.fr
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.